HistoireInternationalisation

Forer des tunnels dans la Cordillère des Andes par une température de -18ºC et en subissant des tremblements de terre jusqu’à 30 fois par jour. Construire une centrale hydroélectrique au beau milieu des conflits internes en Angola. Tels ont été certains des défis qu’Odebrecht a dû relever lorsqu’en 1979, elle a décidé d’internationaliser ses activités. À ce jour, l’Organisation s’est déjà rendue dans 35 pays, sur quatre continents.

Amérique

Les activités internationales d’Odebrecht ont commencé en 1979, dans des pays voisins du Brésil, comme le Pérou et le Chili. L’entreprise n’a toutefois pas tardé à aller travailler dans d'autres régions d'Amérique.

Argentine Équateur Pérou
Bolivie États-Unis République dominicaine
Chili Guatemala Uruguay
Colombie Mexique Venezuela
Costa Rica Panama  
Cuba Paraguay  


Afrique

Les projets réalisés par Odebrecht en Afrique ont apporté d’importants bénéfices socio-économiques aux pays marqués par des problèmes dans différents secteurs, notamment sur le plan de l’infrastructure. Ses activités sur le continent africain ont commencé en 1984, avec la construction de la centrale hydroélectrique de Capanda, en Angola.

Afrique du Sud
Angola
Botswana
Congo
Djibouti
Gabon
Gana
Guiné-Conacri
Libye
Libéria
Mozambique
 


Asie

En 1990, le partenariat avec Petrobras pour la construction d’une plateforme semi-submersible à Singapour a rapproché Odebrecht de l’Asie. La décennie suivante, d’autres chantiers ont entraîné l’ouverture de deux bureaux sur le continent – un aux Émirats arabes unis et l’autre en Chine.

Chine
Corée du Sud
Singapour
Eacute;mirats arabes unis
Índe
Irak
Koweït
Russie
 


Europe

En 1988, Odebrecht se donne pour défi de conquérir l’Europe, en faisant l’acquisition de l’entreprise portugaise José Bento Pedroso & Filhos, rebaptisée Bento Pedroso Construções (BPC). Les activités de l’entreprise sur ce continent ont joué un rôle majeur en renforçant la crédibilité d'Odebrecht dans le groupe des pays développés.

Allemagne
Autriche
Espagne
Royaume uni
Portugal